Prenez le temps de lire, mais surtout d’expérimenter pour une vie meilleure :)

Stéphane Booste Votre Rêve, cliquez ici


D’où vient la peur, pourquoi avons-nous peur ?

image_pdfimage_print

Je vais essayer de résumer brièvement d’où nous venons, qui nous sommes, afin de comprendre.

Nous sommes un fragment de vie, en sachant que tout ce qui est vivant, communique en conscience les uns avec les autres.

Pour mon exemple perso, hier matin nous appelons une amie à 11h, elle nous dit je pensais justement à toi Stéphane…

 

Ce matin à 11h, nous pensons appeler une personne, au moment où je prends le téléphone je reçois un texto de cette personne en question…

Et c’est comme ça tout le temps !

Nous sommes donc un être spirituel qui est venu vivre l’expérience de la séparation, via son incarnation sur terre.

Ce fragment de vie, est toujours connecté à tout ce qui est vivant autour de lui, puisqu’il fait partie de ce tout, qui est Amour.

Ce fragment de vie à un autre nom, âme.

Notre âme est donc connectée à la source, et elle a choisi en conscience de vivre ce qu’elle va vivre, avec toutes les autres âmes qu’elle croisera dans cette incarnation ainsi que des guides spirituels.

Elle a choisi de le vivre, dans un seul et unique but, de poursuivre son évolution en conscience, pour suivre son évolution vers l’amour divin.

Cette âme a choisi donc son papa, sa maman, ses bourreaux, pour l’inviter à chaque fois à se reconnecter au fond de son cœur, apprendre à savoir qui elle est, et retourner à la source.

Alors que cette âme baignait dans un nid d’amour le plus complet, elle a choisi le jeu de la séparation, avec amnésie complète à la naissance.

Comme cette âme est énergie, magnétique, mémoire, conscience, elle a ainsi tous ses vécus imprimés dans ce que nous appelons notre champ énergétique.

Ainsi, de notre naissance jusqu’à notre mort, nous n’avons qu’une chose à faire, que nous pouvons appeler mission de vie, c’est se reconnecter à notre âme, réapprendre à s’aimer, s’affirmer, se respecter.

Plus nous nous reconnectons à notre âme, plus nous apprenons à nous connaître dans l’individu, a recenser nos valeurs fondamentales, et ainsi à faire ce que l’on aime.

Comme nous commençons à retrouver l’amour de soi, nous souhaitons nous aimer davantage, et donc nous sortons petit à petit du jugement, nous apprenons à dire non, nous nous affirmons et nous nous respectons.

Tout ce cheminement se fait par étapes, que nous appelons prises de conscience.

Une prise de conscience ne peut avoir lieu que quand l’individu a atteint un summum de souffrance qu’il ne veut plus dans sa vie.

Chaque prise de conscience nous élève vibratoirement, et donc élève notre fréquence énergétique que nous émettons.

Puisque nous sommes énergie, émetteur et récepteur, et nous attirons à nous les personnes et les situations qui vibrent à notre même fréquence énergétique.

C’est pour cela que nous disons que le hasard n’existe pas, puisque tout est magnétique, et donc tout est synchronicité.

Nous pouvons régler cette fréquence énergétique, et créer dans la matière ce que nous voulons grâce au pouvoir de l’intention.

Puisque nous sommes la vie, et nous sommes 100 % créateur de tout ce que nous avons en nous et autour de nous.

Notre corps est constitué de 95 % d’inconscient, qui pilote automatiquement et 5 % de conscience qui est contrôlé par le mental.

Comme je disais que tout est mémoire, ces mémoires sont stockées dans les 95 % d’inconscient.

Et nous pouvons donc contrôler notre vie grâce au 5 % de conscient restant.

Contrôler sa vie ne veut pas dire se dessiner un objectif en rapport avec ses croyances mentales, qui sont hyper limitées et restreintes.

Grâce à la polarité, les synchronicités, et l’effet miroir, qui font que nous attirons à nous exactement ce que nous vibrons, ça dessine un extérieur qui reflète notre intérieur.

Ainsi quand nous matérialisons une rencontre ou un événement dans notre réalité, le but du jeu n’est pas de le rejeter en le critiquant, mais de l’accueillir en analysant.

Si vous attirez à vous une personne dans la colère, c’est que vous avez à l’intérieur de vous de la colère.

Par conséquent, si vous souhaitez un monde de paix, il faut commencer par vous, être en paix dans votre intérieur, et vous ne verrez plus ni la colère ni la guerre, ou même si vous les voyez, il ne génèreront plus en vous d’émotions négatives.

Tout ce qui, en dehors de vous, génère une émotion négative, c’est une invitation à vous recentrer dans votre cœur pour accepter que ce que vous voyez, vous l’avez en vous.

Nous sommes des êtres spirituels, nous sommes complets, nous avons les deux polarités en nous.

Nous sommes le bien et le mal.

Nous sommes la douceur et la violence.

Lorsque vous voyez quelque chose en face de vous qui vous prête à juger, c’est une illusion de votre ego.

Votre ego vous dit : « regardes, lui comme il est violent, moi, non, je ne suis pas violent. »

C’est une illusion qui vous sépare de votre être originel.

Quand nous avançons dans le cœur, nous ne pouvons plus porter de jugement, puisque nous comprenons que l’autre c’est nous, et que nous avons les deux polarités à chaque fois en nous.

Et selon comme nous avançons dans ce processus d’amour de soi, tant que nous n’avons pas pleine conscience, tant que nous n’avons pas pris le temps de nous connaître, de nous reconnecter à notre âme, et à nos guides spirituels, nous restons dans l’illusion de cette ego.

Et l’illusion la plus flagrante, et liée à ce jeu de la séparation, c’est la peur de ne pas être aimé.

Nous l’avons choisi volontairement pour le ressentir, et le travailler pour monter en conscience.

C’est pour ça que nous avons choisi nos parents, et l’éducation que nous avons reçu, de façon inconsciente, avant notre incarnation, pour nous aider dans nos prises de conscience.

À chaque fois que quelque chose ne fonctionne pas dans notre vie comme nous le souhaiterions, que nous sommes frustré, dans la colère, dans la culpabilité, dans la jalousie…

C’est qu’il y a derrière une peur à éradiquer.

Tout ce qui nous emmerde dans la vie est lié directement à une peur.

La peur du manque, la peur de ne pas être aimé, la peur de souffrir, la peur de mourir, peu importe la peur, mais c’est toujours la peur qui génère des comportements contraires à la prise de conscience et à l’évolution dans l’amour.

Comme nous avons choisi à titre individuel de ressentir la peur pour prendre conscience et élever nos vibrations, et que pour beaucoup ça ne fonctionne pas parce qu’ils restent dans l’illusion de l’ego, à se braquer, rejeter tout ce qui ne rentre pas dans leur croyance…

Il s’est donc créé un égrégore de peur…

Et aujourd’hui, alors que j’écris ces mots, et bien cet égrégore de peur qui est au-dessus de nos têtes.

Tous ceux qui ont déjà fait du travail sur eux, qui sont à leur place, ne ressentent pas, ils sont bien dans ce confinement, ça ne change rien dans leur quotidien.

Tous les autres sont dans la peur, à des degrés différents.

Le problème, c’est que la peur est une fréquence énergétique des plus basses, et par conséquent ça les rend vulnérables au virus qui circule.

La puissance la plus forte est l’amour, l’amour guérit tout, il ne reste plus qu’à le croire, et par conséquent se reconnecter dans son cœur, sortir du jugement, de façon à se libérer de la peur.

N’hésitez pas à parcourir mon dictionnaire sur mon site s’il y a des termes que vous ne maîtrisez pas.

 


 

image-bandeau-stephane-experimentation

image_pdfimage_print

mini-widget-therapie.png (450×560) mini-widget-affilie.png (450×560)